Nos expertises Nos appels à candidatures
Claire d'Harcourt 2 min 19/02/2021
Evènement

Pourtant, début septembre, Obole et l’Ordre partaient dans l’idée d’organiser un Gala “physique” pour collecter des dons au profit des Chrétiens de Terre Sainte, et mettre ainsi à l’honneur les différents projets portés par l’Ordre de l’autre côté de la Méditerranée.
Joyeuse soirée en perspective, alliant moments festifs avec un bal dansant et charité, où le Covid n’avait pas son carton d’invitation.

Malheureusement, Le confinement et le couvre-feu nous rappellent à l’ordre et après moults idées, les Chevaliers et Obole s’accordent à dire qu’un gala ne pourra se tenir physiquement cette année.
Qu’à cela ne tienne, et Obole développant ses premiers événements totalement digitaux, le pari est pris : le gala aura bel et bien lieu et il sera 100% digital. N’en déplaise aux chevaliers de porter leur plus belle cravate noire derrière leur écran s’ils le souhaitent !

Obole, forte de ses nouvelles expériences dans le monde de la collecte de dons en digital, (Entrepreneurs du Monde début novembre, puis La Nuit du Bien Commun le lundi d’avant) ne savait néanmoins pas comment réagirait un public de donateurs, réunis pour une première édition.

Le jour J, tous réunis dans les locaux de Sup des RH, rue Dombasle à Paris, un plateau aux couleurs de l’Ordre voit le jour, grâce au formidable travail des équipes techniques. Enregistrements à distance calés, reportages vidéos des lieux des projets sous clés, intervenants derrière leurs écrans, prêts à témoigner en direct depuis la Terre Sainte, porteurs de projets ayant répétés 1000 et une fois leur discours, tout y est.

La soirée fut ainsi lancée par Monseigneur Pizzaballa, Grand Prieur de l’Ordre, et le Général pour la France Jean-Marie Faugère, autour de 6 projets pour soutenir les Chrétiens en Terre Sainte.

2h plus tard et avec 170 000€ de dons collectés, ce gala est un franc succès !

Deus lo vult (“Dieu le veut”), la devise des Chevaliers semblait s’accorder tout particulièrement avec l’occasion !
L’Ordre et Obole ont donc ouvert le bal des événements digitaux, puisqu’un certain nombre ont suivi ensuite comme à Alençon, au cœur de la maison des Saints époux Louis et Zélie Martin, ou encore à Nantes dans les locaux de l’association Lazare.

Premier Gala digital pour l'Ordre Equestre du Saint Sépulcre

Le 28 novembre dernier, l’Ordre Équestre du Saint Sépulcre de Jérusalem ralliait Paris-La Terre Sainte en un temps record et en direct pour un Gala de charité version … digitale !

Evènement
Claire d'Harcourt 2 min 19/02/2021

Pourtant, début septembre, Obole et l’Ordre partaient dans l’idée d’organiser un Gala “physique” pour collecter des dons au profit des Chrétiens de Terre Sainte, et mettre ainsi à l’honneur les différents projets portés par l’Ordre de l’autre côté de la Méditerranée.
Joyeuse soirée en perspective, alliant moments festifs avec un bal dansant et charité, où le Covid n’avait pas son carton d’invitation.

Malheureusement, Le confinement et le couvre-feu nous rappellent à l’ordre et après moults idées, les Chevaliers et Obole s’accordent à dire qu’un gala ne pourra se tenir physiquement cette année.
Qu’à cela ne tienne, et Obole développant ses premiers événements totalement digitaux, le pari est pris : le gala aura bel et bien lieu et il sera 100% digital. N’en déplaise aux chevaliers de porter leur plus belle cravate noire derrière leur écran s’ils le souhaitent !

Obole, forte de ses nouvelles expériences dans le monde de la collecte de dons en digital, (Entrepreneurs du Monde début novembre, puis La Nuit du Bien Commun le lundi d’avant) ne savait néanmoins pas comment réagirait un public de donateurs, réunis pour une première édition.

Le jour J, tous réunis dans les locaux de Sup des RH, rue Dombasle à Paris, un plateau aux couleurs de l’Ordre voit le jour, grâce au formidable travail des équipes techniques. Enregistrements à distance calés, reportages vidéos des lieux des projets sous clés, intervenants derrière leurs écrans, prêts à témoigner en direct depuis la Terre Sainte, porteurs de projets ayant répétés 1000 et une fois leur discours, tout y est.

La soirée fut ainsi lancée par Monseigneur Pizzaballa, Grand Prieur de l’Ordre, et le Général pour la France Jean-Marie Faugère, autour de 6 projets pour soutenir les Chrétiens en Terre Sainte.

2h plus tard et avec 170 000€ de dons collectés, ce gala est un franc succès !

Deus lo vult (“Dieu le veut”), la devise des Chevaliers semblait s’accorder tout particulièrement avec l’occasion !
L’Ordre et Obole ont donc ouvert le bal des événements digitaux, puisqu’un certain nombre ont suivi ensuite comme à Alençon, au cœur de la maison des Saints époux Louis et Zélie Martin, ou encore à Nantes dans les locaux de l’association Lazare.

L'équipe événement recrute !
2020 peut rimer avec événement !
La Nuit du Bien Commun sur C8
Ici nous partageons nos trucs et astuces !